Filtrer par

Couleur de floraison

Couleur de floraison

Rusticité

Rusticité

Comestible

Comestible

Parfum remarquable

Parfum remarquable

Niveau de difficulté

Niveau de difficulté

Prix

Prix

  • 8,00 € - 24,00 €

Filtres actifs

Arbres pour l’ombre de par leur port

Certains arbres tropicaux sont naturellement fais pour apporter un ombrage agréable, de par leur silhouette régulière et symétrique, tel le Haricot pleureur ou le Tamarinier. Lorsque l’on parle plante pour ombre, la densité de leur feuillage est aussi à prendre en compte : si vous souhaitez une ombre légère traversée de rayons de soleil jouant dans les feuilles, optez pour un arbre à feuilles découpées légères et espacées, que le vent pourra faire jouer, comme le Kapokier. Pour une ombre dense à l’inverse, pour ceux craignant le soleil ou pour acclimater des plantes d’ombre au pied de l’arbre par exemple, optez pour un Dragonnier des Canaries, aux feuilles raides et implantées serrées.

Arbres pour l’ombre de par leur taille

La façon de tailler un arbre peut aussi en faire une bonne plante d’ombrage. A moins de disposer d’une Glycine arbre qui se conduit naturellement en arbre, on peut faire courir une plante grimpante comme une glycine ou une Passiflore rouge sur un support fabriqué à la forme désirée. Il faudra alors tailler la plante très régulièrement afin qu’elle ne s’égare pas ailleurs que sur le support, et qu’elle crée progressivement un tronc avec un feuillage à la hauteur désirée.

Les arbres fruitiers, taillés pour qu’ils gardent une hauteur raisonnable afin de pouvoir cueillir les fruits, font aussi de bons arbres d’ombrages. Le Cerisiers du Brésil, Pomme Caffre ou autre Jamelonier vous raviront ainsi les papilles tout en veillant sur vos siestes !

Arbres pour l’ombre de par leur croissance rapide

On peut également choisir un arbre d’ombrage de par sa vitesse de pousse, ainsi vous pourrez rapidement en profiter. Une Erythrine ou un Lilas de Perse sont des arbres à croissance rapide idéaux ! Pour favoriser la bonne pousse de votre arbre, faites des apports d’eau réguliers lors de ses premières années de vie, et n’oubliez pas de décompacter le sol avant plantation, puis au pied de son tronc dès que la surface du sol durcit, afin que l’eau puisse convenablement s’infiltrer. N’oubliez pas qu’un arbre pousse en hauteur, certes, mais aussi dans le sol par le déploiement de son réseau racinaire !

Retour en haut