Connue pour ses superbes fleurs bleues, blanches, pourpres ou rouges, et son envoûtant parfum, la Passiflore est une véritable star des plantes exotiques. La Fleur de la Passion est une plante grimpante dont la fleur est remarquable par ses pétales, ses étamines, son pistil et ses stigmates colorées et démesurées. Originaire d’Amérique Latine, elle se plaît autant en intérieur qu’en extérieur, mais a une réelle préférence pour la chaleur. Comme il est parfois difficile de faire vivre longtemps nos plantes exotiques… Voici nos conseils culture et entretien de la Passiflore !

Savez-vous planter des Passiflores ? 

La croissance de la Passiflore passe par une bonne plantation. Son endroit idéal ? Calée contre un mur orienté sud pour être constamment exposée au soleil. Même si certaines Passiflores s’adaptent à des températures atteignant  -12°C, nous vous conseillons d’installer un treillis afin de prévenir du froid et du risque d’affaissement de la plante. Pour une plantation en extérieur, rien de mieux qu’un sol riche et une terre bien drainante. Vous pouvez utiliser un mélange de terreau et de terre de bruyère. Il est conseillé de garder un espace  entre le mur et le treillis pour une bonne circulation de l’air. Du côté des plus frileuses, privilégiez une plantation en pot, sous serre ou en véranda. Après une plantation pendant la saison printanière, place à l’entretien de votre fleur de la Passion pour une durée maximale du spectacle qu’elle offre de ses magnifiques pétales. Pour sa culture, du compost et un arrosage régulier feront son bonheur !

La plus rustique : la Passiflore Bleue alias Passiflora Caerulea

De toutes les Fleurs de la Passion, la Passiflore Bleue se présente comme la plus résistante puisqu'elle supporte de grosses  gelées (jusqu’à -12°C). Sa floraison se déroule de mai à octobre, et la première année de poussée représente la plus importante. L’entretien de la Passiflora Caerulea ne diffère que très peu des autres de son espèce : 

  • Pensez à la tailler pour limiter sa prolifération en coupant les fleurs fanées ou en raccourcissant les rameaux
  • Arrosez-la régulièrement la première année et ensuite seulement en cas de fortes chaleurs
  • En cas d'arrivée de rudes gelées, mettez votre passiflore en pot, sinon protégez simplement le pied de la plante

La plus rare : la Passiflore Blanche alias Passiflora Subpeltata

Cette vigne aux magnifiques pétales blancs se cultive idéalement en pot en terrasse, dans une véranda ou en plante grimpante dans votre salle de bain. La culture de la Passiflore Blanche n’est pas difficile, son entretien est relativement identique aux autres de la famille des Passifloracées : elle apprécie les sols bien drainés, humides en été et les expositions au soleil. Plus frileuse que sa sœur Caerulea, elle ne supportera pas des températures inférieures à -2°C.

La plus comestible : la Passiflore Rouge alias Passiflora Manicata

Cette espèce de liane grimpante se remarque de loin grâce à ses couleurs rouges écarlates et ses fruits verts ovales comestibles. La Passiflora Manicata possède une rusticité ne dépassant pas les -3°C, mais ses besoins sont simples : un pot de 10cm de diamètre, du terreau, un arrosage régulier et de la chaleur ! Lorsque les pousses apparaîtront, rempotez votre Passiflore dans un grand pot ou dans votre jardin. 

Vous souhaitez élargir votre collection de fleurs exotiques et insolites ? Retrouvez toutes nos plantes tropicales rares, semées et cultivées en France sans engrais ni produits chimiques. 

Retour en haut