Cycas revoluta
    • Cycas revoluta
    • Cycas revoluta et son port de palmier
    • Cycas du Japon
    • Jeunes feuilles enroulées du Cycas revoluta
    • Cône du Cycas du Japon mâle
    • Rosette du Cycas du Japon femelle
    • Architecture en plume d'une feuille de Cycas du Japon

    Cycas du Japon

    14,00 €
    TTC

    Cycas revoluta

    Quantité

    Paiement en 3x ou 4x avec Alma à partir de 90€

    Paiements 100% sécurisés
    Frais de port unique pour la France
    Frais de port unique pour la France
    quel que soit le nombre de plantes !
    Production 100% française
    Production 100% française
    Toutes nos plantes sont semées et cultivées en Touraine
    100% naturel
    100% naturel
    Sans engrais ni chimie Rythme de croissance des plantes respecté Non greffées, non hybridées
    Jeunes plants
    Jeunes plants
    Des plantes adaptables que vous aurez le plaisir de voir grandir et fleurir à des prix abordables
    Emballages spécifiques
    Emballages spécifiques
    Cartons dédiés spécialement conçus pour Rayon de Serre, 100% recyclables
    Paiement 100% Sécurisé
    Paiement 100% Sécurisé
    Paiement en 3x ou 4x avec Alma à partir de 90 €

    Caractéristiques de la plante

    • Cycas revoluta : Cycas du Japon
    • Famille : Cycadées
    • Origine : Japon, Java
    • Hauteur dans son milieu naturel : 5 m
    • Rusticité : -7°C
    • Couleur de la floraison : jaune

    Les plants de Rayon de Serre

    Taille des plantes Rayon de Serre Hauteur : environ 10 à 20 cm (selon les saisons)


    croissance de la plante Croissance lente

    Descriptif de la plante

    Le mot de Rayon de Serre

    Quelle merveilleuse famille que les Cycas, avec leur port préhistorique ; ils font d’ailleurs partie des arbres les plus vieux du monde, comme son cousin le Ginkgo biloba.

    Tout est intriguant chez le Cycas. On les a tout d’abord pris pour des palmiers de par leur port, avant de les considérer comme des fougères de par le développement de leurs feuilles enroulées, en passant par les conifères de par leurs fruits évoquant des pommes de pin. Une nouvelle famille fut finalement créée, les Cycadales. Ce qui est certain, c’est que leur allure de palmier et leurs feuilles naissant enroulées et se déroulant progressivement, en font une plante particulièrement graphique et décorative !

    Son nom de « revoluta » vient du côté enroulé de ses jeunes feuilles naissantes, de ces « volutes ». Une fois bien ouvertes, ses feuilles évoquent l’architecture des plumes, avec une nervure centrale prononcée d’où les feuilles partent symétriquement de chaque côté. Ce Cycas est aussi appelé « petit rameau » car il remplace notre buis au dimanche des rameaux.

    Les Cycas revoluta sont soit mâles, soit femelles. Seule leur inflorescence les distingue : les mâles dressent fièrement un cône à écailles, ressemblant à une pomme de pin, là où les femelles portent une rosette de feuilles velues. Leurs racines contiennent des cyanobactéries qui savent fixer l’azote de l’environnement et leur permettent de vivre dans des milieux hostiles et pauvres en éléments nutritifs.

    Quant à la pulpe de leur tronc, elle peut être transformée en fécule alimentaire nommé « sagou », amidon qui doit être bouilli longtemps pour être comestible.

    Donc plus d’hésitation, le Cycas du Japon a tout pour rejoindre vos intérieurs ou jardins !

    Conseils de culture

    Conseil de Culture Rayon de Serre

    Rempoter ?
    Arroser ?
    Apport d'éléments nutritifs ?
    Plante d'intérieur ou plante d'extérieur ?
    Que faire en cas de maladie ?
    -

    Tous les conseils de culture en cliquant ici

    Conseils de culture

    Rempotage

    Rempotage

    A réception, rempotez votre plante dans un pot légèrement plus grand que le godet, pot qui doit bien être percé. Evitez les cache-pots qui empêchent l’eau résiduelle de s’évacuer et favorisent les maladies cryptogamiques. Choisissez un terreau de rempotage fin, idéalement additionné de perlite ou de sable pour alléger le substrat (ne pas utiliser de terre de jardin, ni de terre acide comme la terre de bruyère). Puis prévoyez deux rempotages par an (printemps et automne), en augmentant progressivement la taille du pot et en l’adaptant à la taille du réseau racinaire (les racines doivent avoir de la place, mais pas trop, car la plante doit pouvoir assécher son substrat entre les arrosages). Cela évite de devoir rajouter de l’engrais, qui risque toujours de brûler les racines fragiles des plantes et de faire dépérir la plante dès que l’engrais est stoppé.

    Arrosage

    Arrosage

    Arrosage modéré : les arrosages doivent être copieux (toute la motte doit être mouillée), mais attendez bien que le substrat ait séché en profondeur avant le nouvel arrosage (vous pouvez enfoncer votre doigt dans le terreau : tant que vous sentez de l’humidité, ne pas arroser). Votre plante se remettra mieux d’un manque d’eau que d’un excès d’eau. Toujours arroser au pied, et ne pas brumiser, car l’eau stagnante à l’aisselle des feuilles favorise les maladies cryptogamiques. Si votre atmosphère est trop sèche, mettez des bols d’eau à proximité (au-dessus des radiateurs par exemple), afin que l’évaporation humidifie l’air.

    Pour une culture en pot

    Pour une culture en pot

    Votre plante gagne à être sortie en été, un plein soleil lui convient parfaitement. Elle doit être rentrée en intérieur l’hiver, et placée idéalement dans un endroit chaud et lumineux, comme dans une véranda ou derrière une fenêtre. Elle redoute l’humidité excessive lorsque les températures sont basses, évitez donc les pièces froides. Attention : ne pas la sortir et rentrer sans arrêt, elle doit être sortie aux beaux jours, puis rentrée à l’arrivée des froids, car les plantes adaptent leur feuillage à leur environnement, qui ne doit donc pas constamment changer. Il arrive fréquemment que les plantes perdent leur feuillage lorsqu’elles sont sorties et/ou rentrées, pas d’inquiétude, votre plante s’adapte et émettra son nouveau feuillage en conséquence.

    Pour une plantation en extérieur

    Pour une plantation en extérieur

    Si votre climat le permet, vous pourrez planter votre plante en pleine terre, un plein soleil est recommandé. Nous vous conseillons toutefois de l'habituer progressivement au soleil direct et de la cultiver en pot la première année et de lui faire passer le premier hiver au chaud, afin de bien la renforcer. Plantez-la entre la fin des risques de gelées (en général mi mai) et fin aôut, dans une terre qui doit être légère et drainante ; n’hésitez pas à rajouter du sable et du terreau fin le cas échéant. Attention aux températures minimales indiquées : elles sont données pour une plante mature, et il faut tenir compte du vent qui accentue le froid ressenti, ainsi que de la capacité de rétention d'eau de votre sol, qui peut faire pourrir les racines s'il n'est pas suffisamment drainant. Prenez donc une petite marge de sécurité !

    Taille

    Taille

    Cette plante ne se taille pas. Si vous estimez qu'elle devient trop encombrante, vous pouvez limiter sa croissance en continuant à la rempoter et à changer son substrat mais sans augmenter la taille du pot. Si le réseau racinaire devient trop important, n’hésitez pas à tailler les racines.

    En cas d'attaque de nuisibles

    En cas d'attaque de nuisibles

    Si vos plantes subissent une attaque de pucerons ou autres indésirables, le meilleur moyen de lutte reste la méthode manuelle. Changez leur terreau, enlevez le maximum d'indésirables à la main puis douchez vos plantes sous un fort jet d'eau pour éliminer les oeufs potentiellement présents. Vaporisez-les (insistez sur le dessous des feuilles) de savon noir liquide dilué dans de l'eau. Renouvelez l'opération plusieurs fois à quelques jours d'intervalle. Sortez-les en extérieur aux beaux jours, la pluie, le soleil et le vent viennent à bout de la plupart des agresseurs !

    Le mot de Rayon de Serre

    Le mot de Rayon de Serre

    Admirez ses jeunes feuilles déroulant leurs bords progressivement, un vrai spectacle !

    Retour en haut